La réfection des prothèses dentaires

Il est très difficile de réaliser de nouvelles prothèses, et surtout de les faire accepter aux patients atteints de troubles cognitifs importants. Le chirurgien-dentiste seul, pourra juger de la possibilité de « restaurer » des prothèses anciennes en les modifiant, les réparant ou le plus souvent en réalisant une réfection des bases prothétiques. La principale indication de cette réfection ou « rebasage » se trouve dans l’instabilité de la prothèse ancienne. Les patients ou la famille des patients parlent souvent d’une prothèse « devenue trop grande » incriminant la plupart du temps une perte importante de poids. La réfection des bases consiste donc à combler l’espace entre l’intérieur de la prothèse (l’intrados) et la muqueuse sur laquelle la prothèse doit être intimement posée.

-La réfection est totale lorsque toute la base de la prothèse est refaite. En fait dans ce cas on ne conserve que les dents de la prothèse, tout le reste sera remplacé au laboratoire de prothèse, à partir d’une empreinte prise par le chirurgien-dentiste. Ce sera le cas de prothèses qui ne sont plus adaptées à la bouche du patient, mais dont l’occlusion est correcte (lorsque le patient ferme la bouche avec ses prothèses mêmes inadaptées, la hauteur des mâchoires est conservée)

-La réfection sera partielle lorsque le chirurgien-dentiste jugera qu’un remplissage superficiel de l’intrados des prothèses pourra suffire à gagner en stabilité et en rétention. Ce rebasage peut se faire là-aussi au laboratoire, mais il est aussi réalisable sur place « en bouche », sans avoir à envoyer la prothèse au laboratoire. Cela peut paraître séduisant, mais la résine utilisée dans la méthode sur place sera auto polymérisable dure ou souple avec des inconvénients de porosité de surface qui faciliterait la prolifération microbienne.

 

Il est déconseillé d’utiliser des grosses quantités de colle dentaire pour « compenser un grand espace » entre la prothèse et la gencive. De même qu’il est déconseillé d’utiliser des « kits de rebasage à réaliser soi-même ».

Leave a comment

Your email address will not be published.


*