La salive est la colle naturelle des prothèses dentaires

Les fonctions de la salive sont nombreuses et essentielles : la déglutition (avaler sa salive), l’insalivation du bol alimentaire, la protection des muqueuses (immunité, défense, cicatrisation) ou la prédigestion…

La sécheresse buccale intéresse 25 à 75% des personnes âgées selon leur lieu de vie (75% à l’hôpital). Un risque de sécheresse buccale existe à partir de la prise de 4 à 5 médicaments/jour, quelle que soit leur classe pharmacologique . La sécheresse buccale se manifeste par des muqueuses orales sèches et enflammées ou au contraire par une bouche sale recouverte des dépôts microbiens visibles à l’œil nu, une perlèche (fissures et croûtes au coin des lèvres), des candidoses orales aiguës ou chroniques, une intolérance aux prothèses dentaires (stomatite prothétique) et des caries du collet à progression rapide. Les personnes souffrant de sécheresse buccale  ne supportent plus de nombreux aliments sur leurs muqueuses orales irritées, tels que les aliments durs ou amers, assaisonnements et fruits acides,  ou des épices…  La sécheresse buccale est un facteur de perte d’appétence (anorexie), de perte de poids et de dénutrition . Un cercle vicieux s’installe, parce que la dénutrition protéino-énergétique peut aussi provoquer une diminution des protéines dans la salive lui faisant ainsi perdre ses propriétés. (Direction Générale de la Santé SD2B- Pr Marysette Folliguet – Mai 2006)

La salive participe à la bonne tenue des prothèses dentaires complètes par le même phénomène de succion adhésive utilisé losrque nous mettons de la salive  sur une ventouse à fixer sur un pare brise !!!

Leave a comment

Your email address will not be published.


*